Les cheminées bioéthanol murales

Apparu dans les années 2000, les cheminées bioéthanol murales offrent à la fois design et modernité à votre maison. Ces cheminées fonctionnant au bioéthanol agricole 100 % naturel ont innové le monde du chauffage d’appoint et ont fait couler le marché des cheminées traditionnelles et électrique. Très innovante, la cheminée bioéthanol ne dégage pas de fumées, mais plutôt de la vapeur d’eau et du gaz carbonique. Dès qu’on parle de cheminée bioéthanol, la première image qui vient à l’esprit est toujours celle des cheminées bioéthanol extraplats encastrées, ressemblant à un tableau ou une télévision. Toutefois, les cheminées bioéthanol murales demandent à être fixés sur votre mur grâce à un kit de fixation spécifique fournis avec. La cheminée murale apportera une atmosphère formidable pour votre intérieur, sans compter la chaleur ambiante qui vous sera offerte en permanence. Fonctionnement, entretien, précautions et design, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les cheminées bioéthanol murales.

Cheminée bioethanol murale
Cheminée bioethanol murale

Cheminée bioéthanol murale : qu’est-ce que c’est ?

Actuellement, de larges gammes de cheminées bioéthanol qui se fixent aux murs sont disponibles sur le marché. À l’inverse des modèles nomades et encastrables, une cheminée bioéthanol murale sera fixée sur votre mur. Elle se fixera sur votre mur, dans votre salon ou chambre à coucher, grâce à quelques vis et chevilles (inclus avec le produit), tout cela en quelques minutes. Généralement, cette dernière peut être fixée sur n’importe quel type de mur : mur en brique, en béton, de plâtre ou même en bois.

La cheminée bioéthanol murale ne peut pas être utilisée comme source de chaleur principale de votre maison. Souvent considérée comme un élément décoratif, cette dernière serait plutôt un chauffage d’appoint ou une cheminée d’agrément. Produisant ni fumée ni odeur et sans aucun conduit d’évacuation, la quantité de chaleurs produites par votre cheminée dépendre énormément de la taille de la chambre de combustion. C’est un facteur important qu’il ne faut pas négliger, car il déterminera la quantité de bioéthanol qui pourra être brulé et aussi la puissance en kW/heure de votre cheminée. En principe, plus votre cheminée sera grande, plus la puissance ainsi que la chaleur seront élevées.

L’utilisation d’une cheminée bioéthanol murale serait même parfaite à l’extérieur de votre maison. Elle pourrait apporter une belle touche à votre décoration, cependant il serait toujours préférable de la protéger du vent et des intempéries. La cheminée aura sa place sur votre terrasse ou sous les tonnelles de votre jardin. Ainsi, vous pourrez profiter du feu avec vos amis ou avec votre famille, durant toutes vos soirées.

Cheminée bioéthanol murale : design

Une cheminée bioéthanol murale est un élément très décoratif et moderne pour votre intérieur ou même votre extérieur. Vous aurez l’embarras du choix, car il existe énormément de modèles différents sur le marché. Vous pouvez adapter votre choix par rapport au style de votre salon ou de votre cuisine. En effet, plusieurs foyers bioéthanol sont fabriqués dans un coloris noir, blanc, argenté ou parfois même d’un design doré. D’autres cheminées sont conçues à partir de matériaux spécifiques telles que la céramique en bois, l’acier ou même le verre pour donner un côté moderne.

Vous pouvez de même, choisir le design de votre cheminée en fonction des tendances actuelles. En ce moment, la tendance se porte sur les cheminées bioéthanol murales noires, car elles s’adaptent plus facilement à tous les types de décoration d’intérieur. Toutefois, elles peuvent apporter un côté sombre à certaines pièces et certaines utilisatrices préfèrent des couleurs vives et claires comme le blanc. Dans certains cas, il existe des foyers à bioéthanol rouge parfois trop intimidant et intimidant, mais s’intègrent parfaitement à des pièces aux tons neutres. Pour vous aider dans votre choix, choisissez votre cheminée en fonction du style de votre intérieur.

Cheminée bioéthanol murale : installation

La fixation de la cheminée sur votre mur dépendra du modèle de celle-ci : vissée directement au mur ou bien fixée à un support lui-même vissé sur votre mur. L’installation de votre cheminée dépendra largement du modèle et vous prendra dans les quarts d’heure ou plus selon le mode d’emploi qui accompagnera les matériels. Vous êtes amené à vous munir des équipements suivants : une règle afin de mesurer l’écartement de chaque trou, un niveau à bulle, des tournevis et une perceuse.

D’une manière habituelle, le processus d’installation reste très similaire pour tous les modèles. Assurez-vous que le mur porteur possède une bonne capacité portante pour supporter la cheminée. Pour assurer la portance du mur, vous devez visser la cheminée dans une poutre de support se placera derrière la paroi du support. Selon la cheminée, il se peut que votre mur exige des chevilles dans les trous percés ou quand un support spécial doit être placé entre la cheminée et le mur. Il vous suffira alors en premier lieu de percer les trous, de placer les chevilles et de visser votre foyer avec le support. Les autres éléments décoratifs en inox seront placés quand votre cheminée sera bel et bien en place. Une fois votre cheminée bien installée, assurez-vous de la bonne portance de votre mur.

Cheminée bioéthanol murale : sécurité

Par mesure de sécurité et afin d’éviter tous risques d’accidents ou de brûlure, il faut toujours prendre des précautions de sécurité, car le feu n’est jamais anodin et peut devenir une grande menace en cas de mauvaise manipulation.

Assurez-vous de fixer votre brûleur à une certaine hauteur, là où vos enfants ou vos animaux domestiques n’y ont pas accès. Il faut toujours les tenir hors de portée du feu où songer à installer une cheminée bioéthanol murale équipée de verres ou d’une grille anti-feu. De plus, il est toujours recommandé de ne laisser aucun carburant dans le réservoir quand la cheminée est inutilisée pour éviter toute tentation pour les enfants, au risque d’actionner un incendie.

Aussi, il est très important de bien aérer votre pièce durant et après l’utilisation de votre cheminée, car celle-ci dégagerait du monoxyde de carbone, un gaz très nocif. Ainsi, quelques fenêtres ouvertes ou une VMC assureront le renouvellement de l’air et le rejet de quelques gaz nocifs. Pensez également à bien lire la notice d’utilisation pour éviter tout problème.