Les cheminées bioéthanol encastrables

Célèbre chauffage d’appoint pour les maisons modernes ou même les maisons traditionnelles, les cheminées bioéthanol encastrables fonctionnent à l’aide d’un carburant 100 % naturel qui n’est autre que le bioéthanol. Le bioéthanol qui est désormais le biocarburant le plus utilisé au monde, même dans les cheminées de maison. Avec une cheminée bioéthanol encastrable, vous aurez à votre disposition une cheminée très facile d’utilisation et qui se met en marche en un rien de temps. Possédant un rendement énergétique de 100 %, la cheminée bioéthanol encastrable est le chauffage d’appoint qu’il vous faut pour profiter de la chaleur et de sublimes flammes au coin d’un bon feu avec vos amis ou votre famille. Comment fonctionne une cheminée encastrable ? Comment installer une cheminée encastrable ? Dans cet article, vous serez informés de tout ce qu’il faut savoir concernant cette catégorie de cheminée.

Cheminee de table encastrable
Cheminee de table encastrable

Cheminée bioéthanol encastrable : qu’est-ce que c’est ?

La cheminée bioéthanol encastrable est une cheminée éthanol simple à encastrer le foyer ouvert de votre ancienne cheminée classique ou à encastrer dans quelconque ouverture de murs. Ce type de cheminée n’a besoin d’aucun raccordement, de branchement ou d’évacuation de fumée, car cette dernière ne rejette que de la vapeur d’eau et du dioxyde de carbone. Pour mettre en fonction votre cheminée, il vous suffit de verser le bioéthanol dans le réservoir puis allumer le brûleur avec un briquet ou une télécommande pour mettre en route votre appareil à distance.

Pour bien choisir votre cheminée encastrable, il faut savoir que la taille du réservoir d’éthanol et du brûleur est un facteur clé dans la force de la chaleur dégagée. Les cheminées dotées d’un réservoir au-dessous d’un litre ne sont pas assez efficaces pour réchauffer une grande pièce. Il est préférable d’opter pour des brûleurs de grande taille, au nombre maximal de 4 afin de dégager une importante chaleur comme un vrai chauffage d’appoint. Il est à noter que pour chauffer une surface de 10 m², il faudra au minimum une cheminée bioéthanol encastrable dotée d’une puissance de 1 kW.

Cheminée bioéthanol encastrable : design

Il existe une multitude de modèles, de design, de formes et de types de cheminée bioéthanol encastrable. Tous ces modèles sauront s’adapter au style et au ton de votre salon ou de n’importe quelle pièce de votre maison comme la chambre des adultes par exemple. Ainsi, vous aurez plusieurs choix quant à l’endroit où la placer dans votre maison (parfois même des endroits étonnants). Par bonheur, une cheminée encastrable peut venir s’encastrer dans n’importe quel support stable et large pour celle-ci.

Vous pouvez encastrer votre cheminée dans votre table basse. Oui, votre cheminée bioéthanol peut s’encastrer dans n’importe quel meuble que vous pourriez même bricoler indépendamment. Dans des bibliothèques, dans un meuble TV, une cheminée bioéthanol saura toujours se fondre dans le décor tout en offrant la chaleur des flammes à celui ou celle qui sera à côté. En effet, beaucoup de fabricants proposent des kits d’intégration permettant à chacun d’encastrer sa cheminée bioéthanol presque partout.

Vous pouvez également installer une cheminée encastrée double face dans votre maison, tout ça en profitant du feu de tous les côtés de la pièce. Si vous voulez encore profiter de votre feu avec une position assez élargie, optez pour la cheminée encastrable en demi-U.

Disponible sous différents styles, matériaux et couleurs, vous pouvez donner un style d’exception à votre cheminée encastrable en l’embellissant avec des LED colorées. Cela apportera une touche moderne et design à votre cheminée, mais surtout à votre maison. De plus, vous pouvez choisir la couleur des LED grâce à une télécommande.

Cheminée bioéthanol encastrable : sécurité

Pour votre sécurité, il est meilleur d’opter pour des cheminées de qualité qui suivent les normes mises en place. Comme la norme française NF D 35-386 qui exigent la présence de système antiretour de flammes, l’arrêt automatique de brûleurs en cas de dysfonctionnement et un rallumage impossible en dessous de 60 degrés sans oublier les capteurs de CO2 obligatoires. Veillez à acheter les cheminées suivant également les normes TUV qui sont garanties au niveau de la sécurité (test rempli).

Penchez-vous pour les cheminées bioéthanol encastrables qui sont dotés de matériaux de bonne qualité telle que l’inox. Un brûleur en inox assurera une bonne résistance à la chaleur ainsi qu’à la dilatation. Il pourrait aussi aider à amoindrir l’entretien de votre cheminée en diminuant les risques d’oxydation, contrairement à l’acier et le fer. Pour ce qui est des verres de sécurité ou de protection, les verres doivent être en verre trempé sécurité.Enfin, n’oubliez pas de bien lire la notice de votre appareil.

Cheminée bioéthanol encastrable : l’installation

L’installation est une étape à ne pas prendre à la légère pour le bon fonctionnement de votre cheminée. La cheminée sera encastrée et se fixera sur une plaque support. Vous devez fixer la plaque support d’une manière très solide sur de la matière isolante et ininflammable, mais aussi résistante pour supporter tout le poids du foyer pour éviter les chutes de ce dernier. Veillez à ce que la zone de l’encastrement possède une aération suffisante et une conservation de la température très sécurisée.

Généralement l’installation d’une cheminée bioéthanol encastrable ne requiert pas beaucoup d’étapes. Une fois fixée et prête à être mise en marche, assurez-vous de respecter les consignes de sécurité en laissant une distance d’un mètre entre la cheminée et tous objets inflammables.

Cheminée bioéthanol encastrable : entretien

Ne vous inquiétez pas, le nettoyage de votre cheminée bioéthanol encastrable n’est pas très compliqué. De toute évidence, ce type de cheminée ne dégage ni de fumée ni d’odeur, comme les cheminées classiques de bois. Si l’utilisation de votre cheminée bioéthanol est régulière, il ne vous suffira qu’un peu d’eau et du savon neutre pour le nettoyer. Pour préserver l’état des matériaux comme l’inox, vous devez utiliser des produits neutres et un chiffon doux humide. Il est défendu d’utiliser des produits chimiques tels que l’essence, le white spirit, ou même les éponges abrasives au risque de détériorer votre cheminée.

Il ne faut pas également oublier de veiller au bon fonctionnement de votre cheminée en vérifiant régulièrement le réservoir d’éthanol de celle-ci. Préservez votre cheminée en évitant de recharger le réservoir durant le fonctionnement de la cheminée ou quand le carburant précédent n’est pas totalement évaporé.