Brasero

Profiter du feu de votre brasero et vous laisser bercer par le crépitement du bois en étant bien entouré par vos proches, c’est le meilleur moyen de profiter de votre vie dans votre extérieur. Si le « brasero » est un terme que vous avez déjà entendu beaucoup de fois, mais que vous ne connaissez pas, vous êtes sur le bon site. Accessoire d’extérieur populaire qui peut vous suivre dans chaque recoin de votre jardin, le brasero est un outil de chauffage (voir de grill) qui apporte de la convivialité et une atmosphère unique lors de vos longues soirées d’été. Il est disponible sous divers formats, matériaux et modèles, du plus ancien aux plus modernes. Aussi considéré comme un élément très décoratif, vous aurez l’embarras du choix. Comment fonctionne un brasero ? Ne vous inquiétez pas ! Dans cet article, vous trouverez tous ce qu’il faut savoir concernant l’utilisation d’un brasero.

Brasero
Brasero

Brasero : qu’est-ce que c’est ?

Moyen de chauffage utilisé depuis l’antiquité, le brasero parfois appelé « Brasier » est un moyen de chauffage d’extérieur. Bien qu’à l’origine le brasero fût un outil de chauffage, ces fonctions se sont multipliées au fil du temps : chauffage, décoration outdoor, ustensiles de cuisine, mais aussi pour l’éclairage et la cuisson car il peut également servir de barbecue.

Pour pouvoir profiter du feu de votre brasero, vous aurez le choix entre quatre combustibles :

  • Le bois qui est fréquemment et facilement utilisable pour un brasero. Pour votre brasero, utilisez du bois bien sec pour pouvoir l’allumer.
  • Le charbon de bois qui est excellent pour une grillade sur le brasero. Même s’il reste difficile à allumer, le charbon chauffe plus longtemps et se consume moins vite que le bois, mais n’est pas du tout écologique.
  • Le bioéthanol qui est un carburant agricole naturel. Sa combustion peut également produire des flammes sans produire de fumée. Il reste une bonne alternative au bois et au charbon, mais il n’est pas du tout économique.
  • Le gaz propane qui vous offrira une chaleur puissante et constante, mais est très long à chauffer.
  • Le brasero électrique qui est très facile à allumer et à utiliser. Il ne vous suffira que de quelques minutes pour allumer votre brasero. Cependant, il reste très énergivore pour votre facture.

Brasero : le design

Vous aurez l’embarras du choix ! Le brasero existe en différents modèles et matériaux de fabrication. Il vous suffit de choisir selon vos goûts.

  • La fonte qui vous sublimera et complètera le ton design et soigné de votre extérieur. Un brasero en fonte sera l’élément de décoration idéal qui s’associerait à un style assez contemporain. Très prisé par les acheteurs, le brasero en fonte est très thermostatique et peut bien résister à la chaleur. Après l’extinction du brasero, une forte chaleur sera encore propagée.
  • Le Brasero en acier Corten saura également embellir votre jardin comme la fonte. La résistance à la corrosion et la chaleur restent le plus grand atout d’un brasero en acier Corten. Ce matériau assez valeureux a fait ses grands succès dans tous les domaines grâce à sa célèbre résistance aux aléas climatiques.
  • Le Brasero en terre cuite vous rappellera immédiatement l’antiquité, le design original d’un brasero. Il sera parfait accompagné de quelques décors comme des mobiliers en bois, des palmiers et des cactus. Même s’il est très réputé pour être fragile surtout durant les périodes froides, la terre cuite permet une bonne diffusion de la chaleur sur plusieurs mètres autour du brasero. En tout cas, votre extérieur aura un style particulier avec celui-ci.

Brasero : l’installation

Où placer votre brasero ? Comme il est considéré comme un matériel outdoor, il ne faut pas installer votre brasero dans un espace fermé pour ne pas s’étouffer avec la fumée, ni à côté de branches suspendues ou de quelconques objets facilement inflammables. Il faut installer votre brasero en extérieur sur une dalle en béton, en pierre pour afin de bien le stabiliser.

Brasero : la sécurité

Pour éviter tout risque d’incendie et de quelconques accidents, il faut respecter quelques règles de sécurité avant l’utilisation de votre brasero.

Il faut toujours placer votre chauffage sur une surface plane et bien stable pour qu’il ne risque pas de s’incliner. Cette surface doit être bien dure et aussi résistante à la chaleur. Il est aussi impératif d’éloigner les enfants et les animaux de compagnie pour éviter les risques de projection. Il est tout aussi important de protéger votre brasero des pluies et de toutes autres intempéries en le recouvrant par une bâche, si vous envisagez de laisser ce dernier à l’extérieur en permanence.

Quand vous l’allumez, il faut toujours allumer le feu d’une manière progressive et de toujours utiliser l’allume-feu recommandé dans le mode d’emploi. Il est capital de toujours surveiller le feu et d’installer une grille de protection autour du brasero afin de lutter contre le vent et les étincelles. Évitez systématiquement de surcharger votre brasero en bois ou en charbon pour avoir un bon rendement. Il est également incontournable de toujours vérifier que votre feu est bien éteint après son extinction pour éviter tous risques d’incendie. Attention, n’éteignez jamais votre brasero en fonte avec de l’eau pour ne pas endommager la terre cuite.

Les meilleurs brasero du moment

Brasero : l’entretien

Le brasero est un chauffage d’appoint assez crasseux surtout avec l’utilisation du bois et du charbon de bois. Pour lutter contre les taches les plus tenaces, vous devez les laver régulièrement à grande eau. Vous êtes autorisé à utiliser du savon noir ou du savon neutre pour enlever la plupart des grandes taches. Toutefois, il est interdit d’utiliser des produits abrasifs sur l’acier et la fonte au risque de les dégrader. Pour minimiser la fréquence de nettoyage de votre brasero, nous vous recommandons de bien couvrir votre foyer durant les périodes d’inutilisation pour éviter que toute la saleté s’y installe.